Comment prévenir un risque d’infarctus des seniors ?

L’infarctus atteint plus d’un quart de la population mondiale. D’ailleurs, c’est une des causes les plus fréquentes de décès chez les personnes âgées. Même s’il est impossible d’agir sur certains facteurs de risques, on peut toutefois prévenir l’infarctus et protéger le cœur en adoptant des bons gestes au quotidien. 

L’infarctus : quelle en est la cause ? 

L’infarctus du myocarde populairement connu sous le nom de crise cardiaque est la destruction d’une partie du muscle cardiaque. Il s’agit du myocarde, le muscle qui propulse le sang contenu dans le cœur dans tout le corps. Cette destruction résulte de l’obstruction complète ou parfois partielle, située dans l’une des artères coronaires. Ces artères sont souvent fragiles chez les seniors à cause des graisses qui s’accumulent au cours des années. L’obstruction va ensuite favoriser la formation de caillots de sang dans cette zone. À partir du moment où l’engorgement est suffisamment important, l’apport de sang est interrompu et le cœur est automatiquement privé d’oxygène, ce qui cause

Prévenir l’infarctus : connaitre éventuels facteurs de risque

Pour pouvoir prévenir l’infarctus chez les seniors, il est primordial de s’informer sur les facteurs de risques. En y prêtant une attention particulière, il sera plus facile de surveiller son état de santé et mieux appréhender les risques. D’après la Fédération Française de Cardiologie, le tabagisme est le facteur de risque le plus répandu puisque plus de la moitié des sujets à l’infarctus sont des fumeurs. De plus, il s’agit d’un facteur plutôt grave vu qu’il frappe tôt, avant même que le sujet n’atteigne 45 ans. Il en est de même pour l’alcool qui inflige des dommages conséquents au cœur. Il est donc essentiel de bannir les cigarettes et l’alcool ou d’en limiter leur consommation si vous souhaitez réduire les risques. D’autre part, certaines pathologies qui portent atteinte au bon fonctionnement du cœur à l’exemple du diabète, du cholestérol, de l’hypertension et de l’obésité peuvent aussi augmenter les risques d’exposition à l’infarctus.   

Prévenir l’infarctus avec un mode de vie sain

Le meilleur moyen de préserver son organisme et de prévenir l’infarctus est d’adopter un mode de vie sain. En effet, adopter une hygiène de vie exemplaire et renoncer aux mauvaises habitudes dans la vie de tous les jours permet d’éviter les éventuels facteurs de risque. D’abord, il est conseillé de favoriser une alimentation saine et équilibrée pour la santé du cœur. Mais un régime équilibré, c’est également un moyen incontournable de limiter son taux de cholestérol et de diminuer l’apport journalier en sucre pour ainsi réduire les risques de diabète. Par ailleurs, mode de vie sain rime toujours avec sport. Selon les études réalisées par les spécialistes, pratiquer une activité physique régulière aide à renforcer les organismes, principalement le cœur, sachant que cet organe est parmi les plus fragiles chez les personnes âgées. De ce fait, en plus des multiples bienfaits du sport sur la santé, cette pratique sera d’une aide considérable pour prévenir efficacement le risque d’infarctus des seniors.

Santé des seniors : comment rester en forme grâce au sport ?
Que faut-il absolument savoir sur la maladie d’Alzheimer chez les seniors ?